Raffa ::: Le Grand Ménage :::

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

15/10/2009

Climat - Le temps de se faire entendre est venu

Pour une fois, je serais brève :  trois dessins (animés) valent en effet mieux qu'un long discours

Les causes


L'histoire des choses (20 minutes)
The Story of Stuff

Les conséquences


Le point de rupture (10 minutes)
Wake Up, Freak Out – then Get a Grip

Résumons


(la chanson parle d'argent : "money money money")

Nous savons déjà ce que nous avons chacun, individuellement, à faire . Mais nous savons aussi que cela ne suffira pas. En décembre prochain les "élite$" du monde décideront de notre avenir commun (ou pas), au sommet de la dernière chance à Copenhague. Sommet qui d'ores et déjà semble mal parti...

Une insurrection massive des consciences est une nécessité.

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

10/06/2009

Dix propositions pour agir suite à Home, arme de construction massive

Me revoilà donc. Très longuement, comme à mon habitude (en même temps ça fait longtemps hein ;) ), je voudrais vous expliquer qu'aujourd'hui une page s'est tournée, en tout cas pour moi, grâce à Home.

J'encourage donc tous ceux qui ne l'ont pas encore vu et qui se demandent encore pourquoi/comment on en est arrivé là de le voir (zappez le générique de début et de fin, svp). Il est en diffusion gratuite sur Youtube jusqu'au 14 juin 17 juillet. Bien sûr, si vous avez lu l'entièreté de ce blog et vu les vidéos et liens associés, regardé les différents documentaires confidentiels sortis depuis une vingtaine d'années (comme le récent Nous resterons sur terre) et lu moultes magazines et livres d'experts sur le sujet, vous pouvez passer votre chemin, à moins que vous n'aimiez le travail du photographe Yann Arthus Bertrand.

J'encourage surtout les parents à le regarder avec leur enfants et à répondre à leurs questions. J'encourage les écoles à le diffuser. Oui c'est peut-être un peu angoissant... mais les enfants sont bien plus forts et bien plus "intelligents" que les adultes. Il s'agit d'un état des lieux de la planète que nous leur offrons en héritage et sur laquelle ils vont devoir vivre. Il s'agit surtout de la transmission d'une vision systémique indispensable à la compréhension de notre place et de notre impact, indispensable aussi à l'émergence de nouvelles valeurs, d'une nouvelle mentalité . Il s'agit de leur montrer nos erreurs pour qu'ils ne les reproduisent pas, et même pour qu'ils les réparent. Car oui, à condition de le vouloir, ce que nous avons fait nous pouvons le réparer, en partie du moins.

Un film critiquable et critiqué

J'en vois déjà qui font de gros yeux et qui fourbissent leurs armes. En effet, au milieu des éloges dithyrembiques et dégoulinants de sucre raffiné, les critiques acerbes abondent sur ce film.

  • Certains privilégiés le critiquent tout azimut en arguant du fait, notamment, qu'il n'y a rien de  nouveau sous le soleil et que c'est encore une nième machine consensuelle à faire du fric sur la vague verte du greenwashing. Peut-être, mais je m'en tape (et je n'encourage pas à l'acheter sauf pour le diffuser ! ). Car ce film n'est pas destiné à ceux qui ont les moyens de savoir. C'est LE SEUL a avoir bénéficié d'une telle diffusion massive et gratuite dans le monde entier, sur Internet, à la TV, au cinéma. Partout : en Afrique, aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Inde et même en Chine, où ils ont levé la censure au dernier moment. .

    Diffusion de Home : Une arme de construction massive
  • Certains écolos-décroissants-vrais-véritables reprochent à ce film, outre ses contradictions, de ne pas être assez engagé vers ceci ou vers cela. Mais ce film n'est pas là pour accuser, ni pour proposer une société et imposer une vision de l'avenir (pour le coup c'est sûr qu'il n'aurait pas été diffusé largement). Il est là pour délivrer un message pédagogique clair et universel qui n'appartient à personne, encore moins à YAB, Besson ou PPR, accessible à tous, y compris aux enfants, y compris à ceux qui n'ont pas les moyens d'aller au cinéma, qui jamais au grand jamais ne passeront une heure devant un documentaire d'Arte,  qui ne sont pas nécessairement culturellement ou "religieusement" proches de ces concepts ou qui n'ont simplement pas accès à ce genre de réflexions.
  • Certains accros pensent que ce film est une nième tentative de nous faire peur et nous culpabiliser pour des objectifs obscurs, politiques ou  lucratifs, et refusent de croire quoique ce soit, voire même d'en entendre parler. En tant que biologiste je vous assure que le message véhiculé par ce film est fondamental, quand bien même il n'échapperait pas aux inévitables simplifications et omissions nécessaires à la compréhension du plus grand nombre, ni à quelques partis pris nécessaires à un travail d'auteurs (oui au pluriel). Il ne faut pas confondre culpabilisation et responsabilisation.

L'éducation systémique en écologie

Cela fait 40 ans que les scientifiques tentent d'alerter et d'expliquer ces notions complexes... avec le succès que l'on peut voir roll. Il est impossible d'agir concrètement et de manière "juste" sans avoir compris l'INTERDÉPENDANCE des hommes entre eux, où qu'ils vivent. Sans avoir compris que nous faisons intégralement partie de l'environnement - jusqu'aux milliards de bactéries que nous hébergeons et sans qui nous ne pourrions vivre - et qu'on ne peut s'en extraire sans courir à notre perte. C'est cette interdépendance qui est le sujet du film, symbolisé dans son mot de fin : "ENSEMBLE".

Home apporte au grand public la vision systémique indispensable à la compréhension de la place de l'homme dans la nature, des services que cette dernière peut lui rendre, de ce que l'homme peut lui apporter en retour, et vulgarise l'écologie scientifique au plus grand nombre. Utiliser des images vues du ciel pour démontrer cela est vraiment d'une grande puissance, car il s'agit bien d'avoir une vue globale des choses.

En 1994, alors que j'entrais à l'université et que l'hypertexte balbutiait, Joël de Rosnay disait déjà.

L'écologie est plus qu'une discipline scientifique. Elle représente une nouvelle vision du monde et de l'homme dans la nature. Le nouvel "écocitoyen" doit mieux comprendre comment situer et insérer son action locale dans un ensemble global : celui des grandes fonctions du métabolisme planétaire. [...] Entre observation microscopique et vision macroscopique, action personnelle et règlementations planétaires, chacun se trouve entraîné du local au global, de l'individuel au collectif, du court au long terme. [...]

Il faut donc aujourd'hui de nouvelles méthodes et de nouveaux outils pour former à l'écologie. Il s'agit plus de communiquer une nouvelle culture que d'enseigner des disciplines de base. Mais de quelles méthodes et outils dispose-t-on pour faire face à la tâche essentielle qui consiste à enseigner l'écologie tout en tenant compte des contraintes propre à l'univers fragmenté de l'école, de l'université et des grands médias ?  [...] L'éducation systémique "au macroscope" appliquée à l'écologie utilise plusieurs moyens de communication complémentaires pour toucher ses publics et fait appel à différents niveaux de "lecture" de ses messages. Un de ses principaux objectifs est d'aider à s'élever pour mieux voir, à relier pour mieux comprendre et à situer pour mieux agir.  [...]

Une nouvelle forme d'éducation multidimensionnelle de l'écologie faisant appel à la complémentarité des médias est en train de naître, créant des contraintes nouvelles et des champs éducatifs inexplorés. Le public en quête de connaissance ne se satisfait plus de l'approche analytique, linéaire et séquentielle traditionnelle. Il cherche à combiner les approches scientifiques, industrielle, médiatiques, voire artistiques ou éthiques dont il a le reflet permanent dans la société informationnelle au sein de laquelle il vit.

La pédagogie systémique en écologie est un catalyseur capable de favoriser l'établissement d'une véritable culture de la complexité et l'émergence de nouvelles valeurs.

Joël de Rosnay - Education, Ecologie et Approche Systémique - 1994 - Congrès de l'AGIEM

A croire que c'est ce texte qui a inspiré ce film ! Le gros reproche que je ferais à toute l'équipe de Home, de ses auteurs à ses sponsors, c'est de n'avoir pas compris la puissance éducative et culturelle de cet hypermédia qu'est internet, en confondant libre et gratuit, et d'avoir raté une magnifique occasion qui aurait fait date. 

Mais tout de même, Home tourne donc une page. Celle des Cassandres des années 70 et des biologistes et autres scientifiques de tout poils qui ont enfin été entendus. Il arrive trop tard, mais il est là. Comme je le disais chez Isabelle Delannoy, la scénariste de Home que je remercie encore du fond du cœur, il n'est plus nécessaire d'alerter et d'expliquer. Ce film en forme de rouleau compresseur gratuit nous libère de la nécessité d'expliquer et d'expliquer encore, pour nous concentrer sur les solutions et le changement de société où, j'espère, il ne sera plus nécessaire de remercier les responsables pour pouvoir montrer leurs dégâts (cette dernière remarque concerne le modèle économique de ce film... et le zappage du générique).

Un monde qui change

Autre point fort du film son accueil dans le monde. Ce fut pour moi une vraie claque, je ne pensais pas qu'autant de gens le regarderaient volontairement. Une partie de l'humanité est réveillée et elle est bien plus grande que je le pensais. Cela s'est d'ailleurs vu un peu confirmé par le résultat des élections des mouvements écologistes en Europe (qui progressaient avant la sortie de Home). D'autres signes ne trompent pas, comme le fait qu'une commission du gouvernement britannique publie un rapport appelant à mettre un terme à la croissance économique.

Ca y'est nous pouvons donc passer aux choses sérieuses, cesser d'être pessimiste, comme le dit si bien YAB, car cela n'avance à rien. Une longue, très longue page est tournée, en tout cas pour moi. Il faut maintenant écrire la suite et faire le (grand) ménage de notre "Home", tout en gardant en tête que personne ne dit que ce sera facile, rapide, ni même faisable. On ne peut simplement pas faire sans essayer.

Dix propositions pour agir

Je commencerai par 10 propositions afin de répondre à la sempiternelle question "oui on sait que tout va mal mais que peut-on faire à titre individuel ?" à laquelle Home ne répond que vaguement et succinctement (ce n'était pas son but) mais que l'on peut facilement en conclure, grâce à cette vision systémique justement. Ces propositions sont bien évidemment non exhaustives, à prendre ou à laisser, dans l'ordre ou le désordre, en tout ou en partie, progressivement, en y mettant les échéances que l'on veut, en s'autorisant des retours en arrière si nécessaire. Ceux qui connaissent bien ce blog n'auront pas de surprises ;)

  1. Changer de banque. Tout ce que vous avez pu voir de flippant dans ce film, et je ne parle pas du commerce des armes et du soutien aux dictatures, a été possible avec NOTRE argent, celui que l'on met sur nos comptes épargnes ou dans nos fonds de pension. Et oui, tout est lié en tout. Il n'y a pas d'autres moyen aujourd'hui pour changer le monde, à mon avis. Par ailleurs les banques alternatives traversent la crise sans encombre pour l'instant. Éviter également le macrocrédit le plus possible.
    -> Voir les liens sous Ecofinances dans le menu de gauche
    -> Guide des banques françaises (sept. 08)
    -> Guide des banques belges (2009)
  2. Diminuer notre consommation d'énergie sur tous les plans. Isoler nos habitations. Diminuer le chauffage et la clim. Réduire l'utilisation de la voiture et de l'avion (et si possible s'en passer). Limiter notre consommation de fruits et légumes hors saison. Gérer notre dépendance à Internetet aux gadgets électroniques. Regarder dans quelle mesure le solaire peut être intéressant chez soi.  Apprendre le plus tôt possible à vivre comme on vivra dans quelques années. Il vaut mieux le faire par choix, je vous l'assure.
  3. Diminuer notre consommation de viande (et si possible s'en passer). Les pays émergents, ou plutôt les futurs leaders du monde qui le sont quasi déjà, en consomment de plus en plus et atteindront probablement notre propre consommation par habitant. La terre ne pourra supporter autant de bétails (et les cultures qui seront nécessaires à leur alimentation). A choisir entre la viande et nous je crois que le choix est vite fait. De même, bien choisir les poissons que l'on  mange est indispensable tant que les stocks de poisson ne sont pas restaurés.
    ->Des raisons de manger bio et/ou végétarien
    ->Guide de la mer (Greenpeace)
    ->Guide des poissons (WWF)
  4. Apprendre à devenir ce qu'on appelle un consommateur responsable qui sait qui il finance quand il achète un produit, quelle pollution et quel prix humain cela représente, et qui consomme essentiellement ce dont il a besoin. Éviter les plastiques et le suremballage, éviter l'huile de palme et le soja, éviter les agrocarburants, les OGM et les produits contenant des "nano", éviter les produits d'entretien et cosmétiques kkburks. Être méfiants, même en bio. Pratiquer la réutilisation, la location ou le prêt de matériel, le recyclage et trier ses déchets.
    -> Voir les liens des rubriques Ecodébrouille, Ecoconso et Ecoservices du menu de gauche
    -> Voir le sommaire
  5. Éduquer nos enfants dans le respect de l'environnement et des autres. Leur apprendre à décrypter les manœuvres marketing qui les ciblent. Développer leur autonomie, leur sens de la débrouille et de la solidarité : ils vont en avoir besoin !
  6. Favoriser le retour de la nature et le maintien de la biodiversité où que l'on soit, même et surtout en ville, même en appartement. Cultiver un petit potager si on le peut, même en ville, même en appartement.
  7. Vérifier si les nappes phréatiques qui nous alimentent en eau sont menacées et si oui mettre en place des stratégies pour économiser l'eau. Limiter le plus possible les rejets divers dans les canalisations d'eau (huile, aliments, produits chimiques etc.) Mettre idéalement en place des toilettes sèches ou des toilettes à déshydratation.
  8. Rejoindre une initiative de ville en transition ou en créer une (j'en reparlerai). Participer au développement d'un écoquartier ou d'un jardin partagé. S'inscrire dans un système d'échange local ou une banque du temps. Maintenir la pression sur les politiques et les entreprises.
    -> Voir Ecoservices et Ecorésilience dans le menu de gauche
  9. Ralentir, s'arrêter, se poser, se retrouver. Retrouver du sens dans nos actes de tous les jours. Nous ne sommes pas seulement des machines à travailler plus pour gagner plus, produire plus, consommer plus, polluer plus et rembourser plus la dette contractée par les états pour sauver le système à l'origine de ce gâchis. Réfléchir à nos besoins réels, à ce qui nous rend heureux et au moyen de le devenir vraiment.
    -> Voir Toujours moins !
  10. Ne pas chercher à être parfait ni à tout faire d'un coup (échec assuré). Ce n'est pas un concours, juste une course contre la montre déjà bien commencée. Certains sont très loin devant, d'autre très loin derrière mais ces derniers peuvent profiter de  l'expérience des premiers et les rejoindre très vite. On y arrivera ensemble ou on y arrivera pas. Simplement.

Pour ma part, qui suis ce chemin avec grand plaisir (et oui ! c'est le deuxième effet kiss cool de ces changements) depuis 20 ans, je pense pouvoir dire que les point 3 et 4 sont ok quasi jusqu'au bout des ongles. Le 5 est sans objet pour l'instant. Les 2, 6 et 7 sont en cours et déjà bien avancés. Le 8 devrait commencer timidement ce mois ci. J'ai encore du travail pour le 9 (il faut tout une vie) . Quant à ma banque, c'est en grande partie Triodos depuis 10 ans.

Et vous ?

A lire également (mise à jour : 01/07/09)

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.


09/06/2009

4ème bloganniversaire, le retour

Bonjour à tous,

Je me décide enfin à refaire surface  http://i44.servimg.com/u/f44/09/04/28/77/th/ii10.gif Ce jour est important pour ce blog et je ne pouvais faire sans marquer le coup, tout de même...

Lire la suite...

15/12/2008

Le Grand Ménage... le livre !!!!

Bon... http://i44.servimg.com/u/f44/09/04/28/77/ii10.gif Je crains ne plus pouvoir garder le secret plus longtemps. On commence à en parler de manière quasi subliminale dans les commentaires de ce blog et sur certains forums (cela me fait d'ailleurs extrêmement plaisir que ce soit sur LPM et LTT ).

J'aurais dû vous le dire plus tôt, mais bon voilà... http://i44.servimg.com/u/f44/09/04/28/77/blushi10.gif  je suis pas très douée pour ce genre de choses... 

Or donc http://i44.servimg.com/u/f44/09/04/28/77/ii10.gif...

Lire la suite...

23/11/2008

GMTV - Bande annonce - Nos enfants nous accuseront

Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face et de réagir en faisant passer la cantine scolaire en bio. Ici comme ailleurs, la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agrochimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

Lire la suite...

- page 1 de 61