Raffa ::: Le Grand Ménage :::

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vu Lu Entendu

Fil des billets

17/10/2008

GMTV - Intermède musical - Galaxy Song (Monty Python)

Cela fait un petit temps que je vous ai dit que dans des périodes comme celle que nous vivons, certaines chansons des Monty Python me permettent d'avoir le sourire en toutes circonstances. Pensons seulement à "Always Look on the Bright Side of Life", "I like chinese", "That's death", "Money song" et tant d'autres... Bon c'est de l'humour très british, assez noir, mais c'est celui que j'aime :-D (avec le belge ;) ).

En ce moment c'est Galaxy song qui me trotte dans la tête (tiens donc...) Autant vous en faire profiter ...

Lire la suite...

28/08/2007

Florilège Mohandas Karamchand Gandhi (1869-1948)


C'est une erreur de croire nécessairement faux ce qu'on ne comprend pas.

L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.

Ce qui est vérité pour l'un peut être erreur pour l'autre.

Chacun a raison de son propre point de vue, mais il n'est pas impossible que tout le monde ait tort.

Mon exigence pour la vérité m'a elle-même enseigné la beauté du compromis.

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.

C'est dans l'effort que l'on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.



La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.

Celui qui est parvenu au coeur même de sa religion est aussi parvenu au coeur des autres religions.

En réalité il existe autant de religions que d'individus.



On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.

La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne et ne vit plus.

Nul être humain n'est assez parfait pour avoir le droit de tuer celui qu'il considère à tort comme entièrement mauvais.



Que nous devions obéir à toutes les lois, qu'elles soient bonnes ou mauvaises, est une invention récente.

Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir.

La désobéissance civile est le droit imprescriptible de tout citoyen. Il ne saurait y renoncer sans cesser d'être un homme

A l'instant où l'esclave décide qu'il ne sera plus esclave, ses chaînes tombent.

La force réside dans l'absence de crainte, et non dans la quantité de chair et de muscle que nous avons dans notre corps.

La plus grande force dont puisse disposer l'humanité est la non-violence. Elle est plus puissante que la plus puissante des armes de destruction élaborées par l'intelligence de l'homme.

D'abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez.



Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps.

Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité.

Moins on possède, moins on désire.


Garder en sa possession un objet dont on n'a pas besoin est un vol.

Si chacun ne conservait que ce dont il a besoin, nul ne manquerait de rien, et chacun se contenterait de ce qu'il a.

Jouis des choses de la terre en y renonçant.

Un pas à la fois me suffit.

Vivre simplement pour que simplement d'autres puissent vivre.

Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles.

Vous devez être le changement que vous désirez voir en ce monde.

« Les hommes du futur auront de la peine à croire qu’un tel homme
ait un jour marché sur cette terre
» (Albert Einstein).

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d?autres blogs, forums ou d?autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d?un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

25/07/2007

Florilège Albert Einstein (1879-1955)

La joie de regarder et de comprendre est le plus beau cadeau de la nature.

Un homme qui n'est plus capable de s'émerveiller a pratiquement cessé de vivre.

L'école devrait toujours avoir pour but de donner à ses élèves une personnalité harmonieuse, et non de les former en spécialiste.

C'est un véritable miracle de voir que les méthodes modernes d'instruction n'ont pas encore entièrement étouffé la saine curiosité intellectuelle ; cette petite plante délicate, en plus d'un encouragement, a surtout besoin de liberté ; sans quoi elle s'étiole et ne manque pas de périr.

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.

L'étude, en général, la poursuite de la vérité et la beauté sont des domaines dans lesquels il nous est permis de rester enfant toute la vie.

Passé un certain âge, lire détourne trop l'esprit de ses activités créatrices. Un homme qui lit trop et qui fait trop peu d'efforts cérébraux prend vite des habitudes de paresse d'esprit.



Je ne fonde plus une opinion, une habitude ou un jugement sur autrui. J'ai expérimenté l'homme. Il est inconsistant.

Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé.

Que chacun raisonne en son âme et conscience, qu'il se fasse une idée fondée sur ses propres lectures et non d'après les racontars des autres.

Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.

La personnalité créatrice doit penser et juger par elle-même car le progrès moral de la société dépend exclusivement de son indépendance.

Une personne qui n'a jamais commis d'erreurs n'a jamais tenté d'innover.



Rien n'est plus proche du vrai que le faux.

La recherche procède par des moments distincts et durables, intuition, aveuglement, exaltation et fièvre.

L'extrême netteté, la clarté, et la certitude ne s'acquièrent qu'au prix d'un immense sacrifice: la perte de la vue d'ensemble.

Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.

Il est étrange que la science, qui jadis semblait inoffensive, se soit transformée en un cauchemar faisant trembler tout le monde.

Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.

Il est hélas devenu évident aujourd'hui que notre technologie a dépassé notre humanité.

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.

Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes.

Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort, la science devient criminelle.



Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse.

L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.

Chaque période est dominée par une mode, sans que la plupart des gens soient capables de découvrir les tyrans qui l'imposent.



La possession de merveilleux moyens de production n'a pas apporté la liberté, mais le souci et la famine.

Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d'opter pour une diète végétarienne.


Et enfin... celle que j'ai souvent en signature

 

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et qui refusent d'intervenir.  

Einstein statue
 PaternitéPas d OZinOH

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d?autres blogs, forums ou d?autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d?un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

15/11/2005

Humeur (2)

Jamais une statue ne sera assez grande
Pour dépasser la cime du moindre peuplier
Et les arbres ont le coeur infiniment plus tendre
Que celui des hommes qui les ont plantés
Pour toucher la sagesse qui ne viendra jamais
Je changerai la sève du premier olivier
Contre mon sang impur d'être civilisé
Responsable anonyme
de tout le sang versé

Fatigué, fatigué
Fatigué du mensonge et de la vérité
Que je croyais si belle, que je voulais aimer
Et qui est si cruelle que je m'y suis brûlé
Fatigué, fatigué

Fatigué d'habiter sur la planète Terre
Sur ce brin de poussière, sur ce caillou minable
Sur cette fausse étoile perdue dans l'univers
Berceau de la bêtise et royaume du mal
Où la plus évoluée parmi les créatures
A inventé la haine, le racisme et la guerre
Et le pouvoir maudit qui corrompt les plus purs
Et amène le sage à cracher sur son frère

Fatigué, fatigué
Fatigué de parler, fatigué de me taire
Quand on blesse un enfant, quand on viole sa mère
Quand la moitié du monde en assassine un tiers
Fatigué, fatigué

Fatigué de ces hommes qui ont tué les indiens
Massacré les baleines, et bâillonné la vie
Exterminé les loups, mis des colliers aux chiens
Qui ont même réussi à pourrir la pluie
La liste est bien trop longue de tout ce qui m'écoeure
Depuis l'horreur banale du moindre fait divers
Il n'y a plus assez de place dans mon coeur
Pour loger la révolte, le dégoût, la colère

Fatigué, fatigué
Fatigué d'espérer et fatigué de croire
A ces idées brandies comme des étendards
Et pour lesquelles tant d'hommes ont connu l'abattoir
Fatigué, fatigué

Je voudrais être un arbre, boire à l'eau des orages
Pour nourrir la terre, être ami des oiseaux
Et puis avoir la tête si haut dans les nuages
Pour qu'aucun homme ne puisse y planter un drapeau
Je voudrais être un arbre et plonger mes racines
Au coeur de cette terre que j'aime tellement
Et que ces putains d'hommes chaque jour assassinent
Je voudrais le silence enfin et puis le vent

Fatigué, fatigué
Fatigué de haïr et fatigué d'aimer
Surtout ne plus rien dire, ne plus jamais crier
Fatigué des discours, des paroles sacrées

Fatigué, fatigué
Fatigué de sourire, fatigué de pleurer
Fatigué de chercher quelques traces d'amour
Dans l'océan de boue où sombre la pensée

Fatigué, fatigué

Paroles : Renaud / Musique : Renaud, Franck Langolff 1986

Fatiguée et overbookée... vous aurez probablement peu d'articles de ma part cette semaine ;)

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

31/10/2005

Humeur

(c) Bill Watterson, Universal Press Syndicate, Hors Collection

Pour ceux qui ne connaissent pas, ce dessin est issu d'une BD absolument génialissime : "Calvin et Hobbes". Si vous causez glish, je vous la conseille en anglais !

Voir aussi