J'exagère à peine car nous avons quand même réutilisé pas mal de choses (briques, pas japonais, grosses caillasses, petites caillaisses pour les bordures etc.) et tout de même évacué 30 sacs de gravats d'une 50aine de kg chacun (merci Lapounet, merci Jean !).

Bref, au début de cette année, sur Onpeutlefaire, je découvre une pratique très intéressante : la spirale aromatique. Je vous cite des morceaux choisis plus bas.

Alors voilà, avec toutes nos briques on en a fait une. Il y'a encore "rien grand chose" (comme on dit chez moi) dedans. Les photos sont pas top mais ça donne une idée.

On y a mis (de haut en bas)... de la lavande (vais en remettre d'ailleurs), ma sauge, ce qui lui a sauvé la vie, du thym (2 espèces différentes), de l'estragon, du basilic, de la ciboulette, un autre basilic (rare) que l'on a semé et qui commence juste à pointer son nez, de la mélisse et de la menthe.

Et ben ... nous on trouve ça super mimi tout plein. Et tous nos visiteurs (et voisins) disent que c'est chouette :)


Photos libre de droits si vous voulez diffuser l'idée ;)

Mise à jour. La spirale quelques temps plus tard...

2007

2010

Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n'importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. La pente crée un microclimat plus chaud que les alentours. La butte surélevée est bien drainée, même en terrain et climat humides. [...] Avec quelques aménagements supplémentaires, il est possible d'en faire un milieu très favorable aux insectes. La structure de la spirale est en pierres sèches. [...]

La spirale est comblée par des gravats, des cailloux, de préférence calcaires, mélangés à de la terre stérile. Il ne faut mettre qu'une faible couche de terre végétale en surface, et même s'en passer. Ainsi montée, la spirale sera bien drainée. Sa terre pauvre favorisera les plantes très économes en eau comme en matière organique que sont les plantes aromatiques appréciées des insectes. [...]

Le muret de pierre offrira des abris à de nombreuses espèces. En le construisant, vous pouvez prévoir des cavités pour les oiseaux qui nichent dans les tas de pierre, ou y intégrer des nichoirs et abris. Des bottes de tiges à moelles ou creuses, des bûches de bois percées fourniront des endroits favorables pour nidifier à des guêpes et abeilles solitaires, qui viendront sur la spirale butiner les fleurs. Le lézard des murailles appréciera l'abri des pierres, la terre pour pondre, les insectes à manger et l'abreuvoir pour se rafraîchir. D'autres vertébrés comme le crapaud, la musaraigne ou la couleuvre pourront fréquenter régulièrement ou épisodiquement le muret de la spirale.

Privilégiez les plantes aimant les sols secs pour le haut de la butte, comme le thym, le romarin, la lavande, l'hysope, la sauge. Au milieu se plairont, la petite pimprenelle, l'armoise, la ciboulette, l'origan. Vers le bas de la pente, sècheresse et pauvreté du remblai feront beaucoup moins sentir leurs effets. C'est l'endroit idéal pour semer des ombellifères aromatiques comme l'aneth, le cumin, le cerfeuil, le persil mais aussi la mélisse ou la menthe. Cette spirale aromatique peut également se concevoir comme un parterre de fleurs décoratif en y implantant la giroflée des murailles, la valériane rouge, les orpins, la joubarbe et autres fleurs se contentant d'un sol sec.

Vous pouvez planter à votre guise les herbes aromatiques dans la spirale. Par exemple :

1 - Cresson de fontaine
2 - Oseille
3 - Menthe, Mélisse, mellifère, et/ou basilic
4 - Ciboule et/ou ciboulette, aux jolies fleurs en boule très attractives pour les insectes
5 - Ail et/ou petite Pimprenelle dont le feuillage à goût de concombre nourrit quelques chenilles.
6 - Capucine et/ou aneth et /ou cerfeuil à la floraison très attractive pour les guêpes et mouches.
7 - Aneth et/ou origan, mellifère, et/ou bourrache, fleurissant tout au long de l’année tant que le temps est doux, très visitée par les abeilles et les bourdons.
8 - Persil et/ou armoise ou absinthe dont le feuillage nourrit plusieurs chenilles.
9 - Estragon ou thym et/ou romarin, ce dernier fleurissant tôt en saison et abritant des araignées dans son feuillage persistant.
10 - Sauge officinale ou sauge sclarée, aux fleurs très visitées par les bourdons
11 - Marjolaine
12 - Plante vivace de rocaille
13 - Lavande et/ou hysope, très appréciées de nombreux butineurs, abeilles, papillons, mouches, guêpes, etc. et d'autres si vous le souhaitez…

Sources : Onpeutlefaire et Ponema

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la forme d'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa's blog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.