Bon je ne vous refais pas mon topo sur les lessives industrielles. Je rappelle juste qu’elles sont en général composées de 15% de détergents (qui nettoient) et de 85% d’autres choses. Contrairement à ce qu’un malotru (qui lit en diagonale) a dit sur un forum je n’ai pas dit que ces « autres choses » sont inutiles mais bien que la plupart d’entre elles posent problème (principalement sur l’environnement, parfois sur la santé). J’ai dit aussi que j’allais progressivement vous donner des pistes pour les remplacer dans le cadre d’une lessive écolo fait maison : savon de Marseille, noix de lavage et autres cendres. J’ai déjà parlé du carbonate de soude (pour augmenter l’efficacité et capter le calcaire). Aujourd’hui donc les blanchissants.

Les blanchissants sont nécessaires pour éviter le jaunissement du linge blanc et effacer les tâches tenaces comme le thé, le café, le vin, les jus de fruits etc. Il y en a plusieurs et ils sont presque tous utilisés dans l’industrie (pas forcément dans les lessives). Citons d’abord l’eau de javel qui devrait disparaître de tous les foyers (je ne reviens pas dessus) et les produits chlorés (toxiques) qui ont vite été remplacés par les produits capables de libérer de l’oxygène actif (en fait l’ion perhydroxyle HOO-):

L’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène

L’eau oxygénée de formule H2O2 est le produit de la réaction entre du dioxygène et du dihydrogène (je simplifie).

Elle a un fort pouvoir oxydant ce qui lui donne ses propriétés blanchissante et désinfectante. Elle est essentiellement utilisée dans la fabrication des blanchissants des détergents (voir les produits suivants) au sens large, le blanchiment du papier et des textiles et le traitement de l’eau (élimine les algues). Elle est surtout connue du public pour décolorer les poils disgracieux et les cheveux, comme antiseptique et comme bain de bouche.

L’eau oxygénée peut être assez corrosive (dépend de sa concentration, en général celle disponible dans le commerce ne représente pas de danger) mais est très écologique car elle ne libère que de l’oxygène et de l’eau.

Elle n’est pas pratique a utiliser telle quelle dans les lessive (et cela reviendrait vite cher). Néanmoins elle peut être utilisée efficacement contre les tâches tenaces (attention cependant car elle décolore aussi le tissu).

Le perborate de soude (ou sodium)

Fabriqué à partir de l’eau oxygénée et du borax (le minéral), sa formule est NaBO3 . Le perborate est le premier blanchissant a avoir été utilisé dans les lessives industrielles. Une célèbre marque en a gardé son nom (Persil en 1907 pour Perborate et Silicates). Efficace à partir de 60°, le perborate libère de l’eau oxygénée et du métaborate de sodium. En milieu basique l’eau oxygénée donne HOO- : l’oxygène actif. Divers produits sont ajoutés à la lessive pour augmenter le pH (en particulier le carbonate de soude) et permettre au perborate d’être efficace à basse température (TAED - polluant). Par ailleurs l’usage massif des lessives à base de perborate surcharge l’environnement en élément bore et peut devenir toxique pour les plantes.

Bref le perborate est à éviter.

Le percarbonate de soude (ou sodium)

Le voilà c’est lui que nous utiliserons pour notre lessive écologique.

De formule 2Na2CO3.3h2O2, il libère dans l’eau du carbonate de soude et de l’eau oxygénée. Il est efficace idélalement à 60° également, mais ses propriétés restent acceptables à partir de 40°. Son innocuité fait qu’il est de plus en plus utilisé dans l’industrie des lessives. C’est le constituant principal des produit à l’oxygène actif (la boîte rose flash affreuse… voyez ?) et des blanchissants en poudre.

Dose pour une machine pleine de 4 à 5 kg (1 cuillère à soupe équivaut à 15 ml) :

  • pour le blanc: 1 cuillère à soupe
  • pour éliminer les taches colorées : 2 cuillères à soupe
  • pour le lavage à la main ou le trempage : 1 cuillère à soupe

Vous pouvez en trouver en magasin bio, Ecover en fait (blanchissant oxygéné) et certains blanchissants « premier prix » de supermarché sont composés à 100% de percarbonate. Les prix sont très variables.

Les azurants optiques

Dans les lessives du commerce, on trouve des azurants optiques qui ont pour fonction de rendre le linge plus blanc que blanc et pour cause, il n’est plus blanc mais bleuté. Ils ne sont pas biodégradables.

Personnellement, pour la lessive de blanc,  je les remplace par 8 gtes d’encre bleue (encre pour stylo plume : bleu de méthylène) dans le bac adoucissant avec le vinaigre. On peut aussi les remplacer par 1/6 de craie bleue d’écolier (lu sur un forum canadien, pas testé).

Le soleil

Enfin, gratuits et efficaces, les UV du soleil blanchissent le linge. Il suffit de faire sécher le linge au soleil, soit sur un fil soit directement sur l'herbe ou une haie (et vive la bonne odeur !). La lune agirait également à l'aide de l'eau de la rosée (une réaction entre la lumière et l'eau provoque l'apparition d'eau oxygénée).

Ouais, encore faut-il avoir du soleil bien sûr... ... et un jardin accessoirement.

Bonne lessive

Sources pour l’eau oxygénée

Sources pour les « per »

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.