J'ai gagné  Vi vi j'ai gagné !!!! Il y avait un grand concours "Weleda" le mois dernier (des questions stupides et un tirage au sort). Mon "épicière bio" a insisté pour que je le fasse (je joue jamais, j'aime pas donner mes coordonnées) et voilà !!!! J'ai gagné un panier de produit Weleda comprenant : un lait dynamisant à l'argousier, une crème pour les mains à l'argousier, un bain revitalisant au sapin, un bain crème à la rose musquée, une huile de soin à la lavande, un livre de massage : "Le massage bien-être et santé" de Patricia Wessels et un sachet de graines de lavande (biodynamiques). Bon ceci dit ils n'ont pas forcément fait une affaire, puisque les cosmétiques et moi cela fait 8. En dehors de la crème pour les mains, des graines et du livre, je trouve tout cela un peu gadget et je ne les achèterai pas pour autant la prochaine fois. Ceci dit c'est l'occasion pour moi de me faire des petits plaisirs "inutiles" sans mettre la main à la pâte.

Pour les remercier de ce super cadeau j'ai décidé de faire un article sur les marques de cosmétiques naturels, les vrais s'entend.

Les cosmétiques "classiques"

Rita steins

Je parle beaucoup de la composition des produits d'entretien de synthèse (polluante et toxique) sur ce blog mais le même problème existe pour les cosmétiques, en pire puisque ces produits sont destinés à être appliqué sur notre peau et nos cheveux quotidiennement.

Je ne vais pas vous refaire toute la théorie à ce sujet car, heureusement, on commence à en parler de plus en plus. Il y a eu notamment cette année un "Envoyé Spécial" sur France 2 qui a, semble-t-il, ouvert les yeux de pas mal de personnes. A la suite de cette émission, nos petits forums relativement confidentiels ont vu une arrivée plus que massive de sympathiques petites nouvelles scandalisées et un peu perdues... (coucou Laly :D ). Il existe aussi un livre qui vient d'être réédité : "La vérité sur les cosmétique" de Rita Stens. Ce dernier, édifiant pour ceux qui pensent encore que ce qui est en vente est forcément sans dangers, permet de savoir quels ingrédients sont ok et quels sont ceux qu'il faut éviter. Et vous trouverez pas mal de liens de référence dans ma webographie consacré à la pollution chimique (habitation et mobilier, médicaments, cosmétiques, produits d'entretien, pesticides...) reprise en partie ici.

Enfin il y a aussi des infos chez mes copines (voir le menu "Cosmétouille" en bas du menu de gauche, mise à jour : d'autres existent la blogosphère cosmeto est désormais très très vaste)  ainsi que plein de recettes pour faire ses cosmétiques soi-même (voir en particulier Le fil vert, le forum de Lia et Tinyturtle, le forum des Petites magies, le blog des Banlieusardises etc. ) Mise à jour : Attention cependant ! La mode est telle désormais que de nombreuses "cosméteuses" tentent de reproduire, quasi à l'identique, les produits du commerce, même en y incluant des ingrédients pas top, en les multipliant à l'envie, en faisant "chauffer leur carte bleue" pour des résultats pas toujours à la hauteur, et parfois dangereux. Autant choisir de très bons produits "naturels" comme ceux décrits plus bas, développés par des professionnels du secteur.

Des ingrédients issus de la pétrochimie

Sachez seulement que les principaux ingrédients, qui font l'excipient (base dans lequel on rajoute des principes actifs) des cosmétiques du commerce sont de l'eau et des produits issus de la pétrochimie (très bon marché) pour un minimum de 65% du produit, plus souvent 75 à 90% : tensioactifs (dont l'un des plus répandus, le sodium laureth sulfate ou SLS est un produit relativement semblable au PEG), silicone, paraffine, huiles minérales, PEG, parabens, etc. (je me demande d'ailleurs bien ce qu'ils vont faire dans 50 ans quand il y n'y aura plus de pétrole... probablement les synthétiser avec des déchets plastiques ...).

Ce sont des produits inertes qui ont pour fonction d'améliorer le pouvoir détersif, la mousse (qui n'est en aucun cas garant du pouvoir lavant au contraire, un détergent mousse quand il n'y a plus rien à laver !), la texture etc. Les autres ingrédients ne représentent qu'une infime partie du produit (0,01% par exemple) et sont rarement vraiment naturels (parfums de synthèse, actifs de synthèse etc.). Quant aux produits qui surf sur la mode "naturelle", Yves sur son rocher, Occitane, Body Shop, Lush (attention certains produits Lush sont impeccables !) et autres Marseillais, ils ont en général moins de 5% d'ingrédients réellement naturels dans leurs produits. Or c'est justement l'excipient qui fait la qualité d'un produit. La pub ne parle que des actifs et pour cause : leur excipient c'est de la M.. en boîte.

Des produits agressifs et polluants

Sachez ensuite que si vous avez une peau sèche, grasse, à problèmes, sensibles ou des cheveux secs, gras, cassants, fourchus, à pellicules, fragiles etc. bref si vous n'avez pas une peau "normale" et des cheveux "normaux" il vous faut éviter les cosmétiques "classiques" du commerce, aussi chers soit-ils ! Et si vous avez la chance d'avoir une peau "normale" et des cheveux "normaux" et que vous voulez qu'ils le restent le plus longtemps possible, je vous conseilles de les éviter aussi !

Car, non contents d'être issus d'une industrie très polluante et d'être souvent eux-même des polluants, les ingrédients de ces produits sont loin d'être efficaces (par rapport à ce qui est dit dans la pub) ou même sans danger : détruisants le film hydrolipidique naturel de la peau, desséchants, irritants, couvrants (empêchant la peau de respirer) ou au contraire augmentant la perméabilité de la peau (et donc la pénétration des toxiques), provoquant des eczéma, des dermites ou de l'asthme, comédogènes, allergènes, cancérigènes etc. Il est d'ailleurs intéressants de constater que bon nombre de cosmétiques de "soins" (en particulier les après-shampoings ou les laits pour le corps) ne servent qu'à pallier les problèmes créés par les cosmétiques eux-mêmes ! Et je ne parle même pas de la problématique des tests sur animaux !

Ne croyez pas que j'exagère : en dehors de ceux qui sont passés aux cosmétiques "naturels" ou faits maison je peux vous parier que la majorité de vos produits posent l'un ou l'autre de ces problèmes que vous les ayez acheté 1€50 au supermarché ou 25€ chez votre esthéticienne. Je vous invites à décrypter la liste INCI (les ingrédients illisibles derrière votre flacon) de vos produits de beauté. Vous verez c'est édifiant (pour ceux qui n'ont pas le livre de Rita Steins vous pouvez utiliser la base de données Skin Deep).

Des questions esthétiques méritent-elles réellement ces risques, et cette pollution ? Et quand bien même, jamais un cosmétique quel qu'il soit ne remplacera une hygiène simple, une alimentation saine et de l'exercice en plein air. On aura beau se tartiner de crème à 50€, si on mange mal on n'aura jamais une belle peau, si on a abusé du soleil on aura toujours des rides et camoufler le tout sous un pot de peinture ne fera qu'empirer les choses !

Parceque vous valez bien mieux : les cosmétiques "naturels"

Néanmoins, il n'y a pas de mal à se faire du bien (personnellement je crois beaucoup plus au pouvoir psychologique des cosmétiques qu'à toutes leurs autres propriétés) puisque des alternatives, qui plus est plus efficaces, existent : les cosmétiques "naturels". Je mets "naturel" entre guillemets car cela reste de la chimie. Dès que l'homme transforme un tant soi peu un produit naturel, il ne l'est plus vraiment (vrai pour les huiles essentielles par exemple). D'autres part certains de ces cosmétiques utilisent aussi des ingrédients synthétiques. Mais ces derniers sont, a priori, écologiques et non toxiques. Comme tout produit, ils ne sont pas nécessairement exempts d'effets secondaires (principalement pour les personnes ayant un terrain sensible et allergique) mais c'est sans commune mesure avec les produits "classiques".

La principale différence qu'il y a entre des cosmétiques naturels et les autres c'est la qualité de l'excipient, la base du cosmétique. Il est fait à partir d'eau (et souvent d'hydrolat) et d'huile bio de première pression à froid, de beurres végétaux et de cires. Soit des produits qui apportent réellement quelque chose à votre peau, et qui suffisent d'ailleurs largement la plupart du temps. Les autres ingrédients sont en général des hydrolats, des huiles essentielles, des algues, des extraits de plantes, de l'argile, ... Les principes actifs atteignent souvent 35% du produit (contre moins de 1% dans les produits classiques), voire même 100%.

La difficulté est de faire la part des choses entre les pseudo-naturels et les vrais naturels. Si l'on est pas chimiste (et encore) il est pour l'instant assez malaisé de comprendre la liste INCI d'un produit. Dès lors je vous conseille de n'acheter que des cosmétiques labélisés :

  • Cosmebio : Cosmebio eco (50% minimum des ingrédients végétaux certifiés bio sur le total des ingrédients végétaux et 5 % minimum des ingrédients végétaux certifiés bio sur le total des ingrédients (y compris l'eau)) et Cosmebio bio ( 95% minimum des ingrédients végétaux certifiés bio sur le total des ingrédients végétaux et 10% minimum des ingrédients végétaux certifiés bio sur le total des ingrédients (y compris l'eau))
  • BDIH,
  • Nature et Progrès,
  • et pour les tests sur animaux : One voice, Pro-Anima

Cosmebio Eco Cosmebio bio BDIH

Personnellement mes cosmétiques consistent en savon d'Alep, base lavante neutre certifiée (qui sert autant de shampoing que de savon, voire de lessive main ou de liquide vaisselle), poudres de plantes, hydrolats, huiles essentielles, huiles végétales, cires et beurres végétaux, Aloe vera, argile et vinaigre de cidre. C'est tout ce dont j'ai besoin, et cela tombe bien, c'est aussi en partie ma pharmacie ! (Voir aussi Mes routines beauté)

Les marques de confiance (mise à jour en 2009)

Je ne vais pas lister toutes les marques mais celles que vous êtes le plus à même de trouver et quelques chouchous (il y en a peut-être d'autres qui pourrait s'y trouver, n'hésitez pas à me le dire). Pour les autres marques voir la liste des marques labellisées Cosmebio, celle du BIDH et celle de Nature et Progrès


En savoir plus

Dernières infos

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.