Quatrième de couverture : L’aromathérapie et les huiles essentielles sont utilisées dans les cosmétiques et les traitements esthétiques dans le monde entier et depuis la nuit des temps. Cet ouvrage est le premier destiné aux esthéticiennes. Il leur fournit les informations requises afin de savoir comment utiliser les huiles essentielles et l’aromathérapie lors de traitements esthétiques. Cet ouvrage est rempli de conseils et d’informations pratiques pour maximiser l’utilisation des huiles essentielles au salon de beauté. Il est très illustré et comporte un guide photographique pas à pas sur les traitements professionnels.

Mon avis et table des matières :

Débutants (cosmétiques et soins): 1/5
(pour ceux qui veulent des recettes toutes faites ce n'est pas le bon bouquin)
Experts et estéticien(e)s : 4/5

Je lorgnais sur ce livre depuis un petit temps déjà. Mais c'est un livre professionnel dont je n'ai pas forcément l'utilité, et puis j'en ai déjà tellement sur le sujet... Mais voilà, Noël approchant j'ai trouvé une excuse du tonnerre pour pouvoir y jetter un oeil : une petite cousine (17 ans) fait des études d'esthéticienne et cela semble la passionner. J'ai déjà essayé mon prosélytisme auprès d'elle mais pour l'instant c'est peine perdue, chaque nouveau produit miracle kkburk se retrouve dans sa salle de bain (ou plutôt s'y perd :D). Je voulais lui offrir "La vérité sur les cosmétiques" mais elle n'est pas encore suffisament sensibilisée pour s'y intéresser vraiment, en plus elle n'aime pas lire et il y a beaucoup de page, pas d'images ...

Ce livre-ci est un beau livre, il est illustré, et pratique. Par ailleurs il décrit des techniques qu'elle aura en partie vues au cours. Bref j'ai bon espoir... l'avenir me dira si j'ai bien fait.

Toujours est-il que cela m'a donné l'occasion de le lire ce Week-End. Et il est très bien ! Pas forcément indispensable mais très bien ! Toutes les parties du livre n'étant pas nécessairement utiles au non professionnels, je vais vous donner mon avis chapitre par chapitre.

Introduction (8 p.): l'aromathéaprie esthétique, l'aromathéapie moderne, beauté et soins esthétiques, les cheveux, les parfums, médecine complémentaire, glossaire des propriétés thérapeutiques, psychologie contemporaine.

--> Historique clair et assez complet de l'aromathérapie (moins complet pour l'apect thérapeutique)

Fonctionnement de l'aromathérapie (9 p.): inhalation, odorat, structure de la peau, appareil circulatoire et système cardio-vasculaire, système lymphatique, système nerveux, système endocrinien, système musculaire, appareil digestif, appareil respiratoire, appareil reproducteur, système squelettique.

--> description synthétique (sans être simplifiée) des organes et du fonctionnement des différents systèmes, avec schéma. Celles sur l'odorat et la peau sont les plus (et les mieux) dévelopées. Pour chaque système (en dehors de l'odorat et de la peau) quelques HE utiles (sans autres précisions).

Sécurité et contre-indications (4 p.): précautions, huiles essentielles et équipement électrique.

--> Décrit les 3 règles de sécurité : pureté du produit, utilisation en toute connaissance de cause, dose correcte. Décrit les règles de sécurité et les précautions pour l'esthéticienne et pour le client, décrit les tests dermiques et oraux, parle de la photosensibilisation (label furocoumarine free, HE concernées), les HE à éviter en toute circonstance, à éviter chez les épileptiques, à éviter pendant la grossesse et l'alaitement. Petit bémol : l'auteur conseille l'eau stérilisée en cas de projection d'HE dans les yeux or il faut utiliser une huile végétale !!! Autre petite gaffe : elle donne pour exercice de se mettre un "soupson" (sans autre précision) de menthe poivrée pure sur le visage pour comprendre à quel point les HE sont puissantes. Certaines personnes qui se risqueraient à cet exercice auraient une belle réaction (hein Lapounet ou Blue ;) )!!!!

Huiles végétales fixes (14 p.) : huiles végétales, huiles de support ou huiles de base, de l'importance d'utiliser des huiles végétales pures, biologiques et naturelles, descriptifs des huiles de base (noyaux d'abricot, amande douce, avocat, germes de blé, bourrache, souci, calophylle, camélia, cynorrhon, fleurs de la passion, jojoba, noisette, noix de coco, noix de macadamia, onagre, noyaux de pêche, pépins de raisin, ricin, sésame, Calendula, extrait de carotte, millepertuis), ingrédients des huiles végétales.

--> l'un des meilleurs chapitres (ce sujet est souvent survolé dans les autres livres). Très complet. La partie expliquant les procédés utilisés pour obtenir les huiles rafinées industrielles (celles que l'on trouve dans le commerce, en particulier les huiles alimentaires) est particulièrement instructif pour comprendre pourquoi elles ne doivent pas être utilisées en aromathérapie (et par déduction dans l'alimentation ). Le descriptif des HV comprend le nom vulgaire, le ou les noms latin, la famille botanique, pour quels types de peau, pour soigner quels problèmes, les contre-indications, la composition, la partie de la plante utilisée, des informations sur la texture, l'absorption, la couleur (y compris comparaison avec la couleur de l'huile rafinée), l'odeur (y compris comparaison avec l'odeur de l'huile rafinée), la dilution a utiliser et le mode d'emploi. Permet de se passer d'un livre spécifique sur les HV (sauf thérapeutique ou diététique).

Huiles essentielles et hydrolats (53 p.): d'où viennent les HE et pourquoi la plante en produit-elle ?, caractéristiques des HE, "notes" : l'art du parfumeur, variations physiques, kit du débutant, extraction des HE, hydrolats/hydrosols aromatiques, utilisation des hydrolats, eaux florales, chimie des HE, groupes chimiques aromatiques et leurs utilisations, adultération des HE et importance de leur pureté, pour s'assurer de la pureté, tests de qualité des HE, descriptifs des HE (basilic, bergamote, camomille allemande, camomille romaine, bois de cèdre, citron, cyprès, eucalyptus radiata, fenouil, baies de genièvre, géranium, gingembre, absolue de jasmin, lavande, menthe poivrée, néroli, oliban, orange, palmarosa, patchouli, petit grain, poivre noir, romarin, bois de rose, absolue de rose (Maroc), rose bulgare (otto), bois de santal, sauge sclarée, tea-tree, thym à linalol, vétivier, absolue de violette, ylang-ylang).

--> encore un très bon chapitre. Les différents procédés d'extraction sont décrits (vapeur, vapeur sèche, hydrodiffusion, enfleurage, macération, expression mécanique, extraction par solvant). Les procédés de falsification aussi. Deux tableaux synoptiques sont très utile : celui décrivant les propriétés des hydrolats (pour la peau), celui décrivant les propriétés des composants chimiques des HE. Le descriptif des HE comprend le nom vulgaire, le ou les noms latins, la famille botanique, la description de la plante, la partie de plante utilisée, la méthode d'extraction, les principaux pays producteurs, le parfum, l'évaporation (la note), les principaux composants chimiques, l'effet général, les indications pour le visage et/ou pour le corps, les synergies, les contre-indications (pas toujours assez développées à mon goût mais c'est normal puisque ce livre ne parle que de l'utilisation externe), une idée du prix. Malheureusement pas d'explication sur les chémotypes (pour le romarin, rien n'est précisé, mais le chémotype du thym décrit l'est (linalol)).

Techniques professionnelles de mélanges (11 p.): matériel requis, mélange préparés à l'avance, mélanges immédiats, mélanges pour utilisation chez soi.

--> Peut-être utile pour des non professionels dans la mesure où le matériel et les techniques de mélanges sont donnés.

Potentiel de ventes au salon (7 p.): utilisation d'HE dans la salle de traitement, potentiel de ventes à la reception, achat et entrposage des HE, legislation sur les HE er produits d'aromathérapie.

--> Inutile pour des non professionnels (sauf entreposage).

Soins au clients (5 p.): examen du client, exemple de formulaire, questions sur le style de vie, consultation, examen de la peau du visage, effets des médications sur la peau.

--> Inutile pour des non professionnels. Tableau intéressant des effets secondaires des médicaments sur la peau.

Aromathérapie pour les soins du visage (21 p.): avant tout traitement, dilution des HE pour les soins du visage, pourcentage d'HE à utiliser, kit d'huiles végétales du débutant, HE spéciales pour les soins du visage, utilisation de compresse aux plantes, zone réflexes du visage, autres zones réflexes, massage du visage aux HE, allergies, maladies de peau, acné du visage, couperose, HE pour les soins du visage.

--> Chouette chapitre. Les dilutions des HE en fonction du type de peau sont très instructives, de mêmes que les techniques de toniques, masques, fumigations, cataplasmes, tampons pour les yeux, compresses aux thés (avec tableau par plante). Les zones réflexes du visage (avec photos), les techniques de massages, les différentes étapes de traitement sont aussi des parties intéressantes qui ne donnent qu'une envie : foncer voir une esthéticienne :D Enfin un tableau synoptique reprend les propriétés des HE pour le visage.

Traitement corporel aux HE (14 p.): produits, dilution des HE, massage corporel relaxant aux HE, Vertèbres et connexions nerveuses, transfert d'énergie pendant le massage, mélanges pour les soins du corps, techniques de beautés pour le corps, traitement de la cellulite avec des HE, massages des jambes lourdes et douloureuses, muscles douloureux, acné du dos et des épaules, HE pour les traitements corporels. .

--> Idem. La partie sur la colone vertébrale est très intéresante (chaque vertèbre est associé aux organes et zones du corps qui y sont reliés). Un tableau synoptique reprend les propriétés des HE pour le corps.

Chirurgie esthétique (2 p.): mesures préopératoires, cicatrices et tissu cicatritiel.

--> Inutile si non concerné.

Hydrothérapie (2 p.) : bains apaisants et curatifs, saunas, hammams, massage sous l'eau et au jet.

--> Quelles HE utiliser ? Pas assez développer à mon goût.

HE et épilation (2p.) : épilation, épilation à la cire, épilation au sucre, épilation au fil.

--> Idem. Très déçue que les techniques de l'épilation au sucre et au fil ne soit pas décrites précisément.

Mains, pieds et ongles (4 p.): crèmes pour le massage des mains, verrues, ongles, produits pour les ongles : santé et sécurité, les pieds, massage du pied

--> Ce chapitre contient la seule vraie recette du bouquin : la base de la crème pour les mains. La description des effets secondaires des différents produits chimiques utilisés en manucurie est intéressante.

Révision des connaissances.

En conclusion, c'est un bon bouquin pour les professionnels du domaine, assez complet. Je suis bien embétée car il me plait quand même bien ce bouquin  Soit je fais tourner la photocopieuse pour plus de 100 pages, soit je me l'achètes aussi ... mais je "cosmète" si peu... Et si jamais elle ne le lit jamais ? ... ARGL

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d'un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.