Cela tient sans aucun doute au fait que je transmets rarement des recettes ou des techniques que je n'ai pas testée moi même et que, jusqu'à présent, mes essais pour faire utiliser autre chose qu'un rasoir mécanique et de l'eau claire à mon homme pour se raser ses quelques poils d'ado attardé (c'est tendre je précise, mais par certains côtés tellement vrai ) se sont soldés par un échec. Oui il est content, il utilise mon produit une ou deux fois à la va vite pour me faire plaisir et basta. Le splendide blaireau que je lui ai offert il y a 1 an est toujours emballé pour tout vous dire... Les tests et amélioration de recettes et techniques de rasage dans ces conditions sont difficiles...

Oh ! Bien sûr je me rase aussi (on dit "épile" en fille, mais si on rase, on coupe, on épile pas). Mais je ne fais guère mieux que lui : un rasoir (oui, non...  y'a pas d'instrument de torture chez moi smilie ) et du savon, quelques gouttes d'huile d'argousier et d'aloe vera en après-rasage, c'est tout ce que j'utilise. Vu que je m'épile TRES souvent , ce rasoir ne sert qu'à partir des beaux jours belges, à un rythme et sur une étendue variables selon ce que j'ai l'intention de mettre comme vêtements*. Bref l'intérêt que nous portons à cette activité est très limité chez nous happy.gif.

De l'huile pour se raser ?

Toujours est-il que, récemment, comme Eksterterano, j'ai découvert les versions commerciales de l'huile de rasage, avec plus ou moins de kkburk dedans, mais dont les principaux ingrédients sont les désormais hyperclassiques HV/HE (huiles végétales / huiles essentielles pour les ceuses qui débarquent). Ce type de produit était déjà connu en après-rasage, voire en avant-rasage.

Les propriétés des HV et HE permettant à la fois d'assouplir la peau et les poils, de prévenir les irritations et petites infections ou d'apaiser le feu du rasoir... il était plus qu'ingénieux de les utiliser directement en un "tout-en-un-écolo-pratique" pour le rasage lui même. D'autant qu'on en utilise très peu (12 ml pour 90 rasages disent-ils) c'est donc très économique et très pratique (s'emporte partout).

Pour convaincre ces messieurs, je laisse la parole à Eksterterano

Depuis quelques temps, je voyais des publicités pour les huiles de rasage. Une gentille dame qui tient un magasin Bio à Marche-en-Famenne me donne un échantillon. Sur l'emballage le mode d'emploi et les qualités du produit. Celles-ci sont : plus de feu du rasage, rasage facilité, les poils n'encrassent plus la lame du rasoir, la lame dure plus longtemp, la peau est plus douce et n'est plus sèche, et le produit est economique (réputé plusieurs centaines de rasage avec 30 ml). Essayer c'est l'adopter. Tout ce qui est dit est vrai.

J'ai donc acheté le produit (entre 16 et 18 € la petite bouteille 30ml !). Mais je regarde les composants et j'y trouve des noms barbares style "PEG-7, glyceryl de cocoate, cetearyl nonanoate, etc...". Alors me vient la réflexion : et si j'utilisais de l'huile de cuisine (bio, première pression à froid bien sûr !).

[apparté de Raffa : Je vois déjà la tête de certains : Se raser à l'huile ? smilie ... Et pourquoi pas après tout ? On roule bien avec ! C'est très viril tout ça .]

Mode d'emploi : Bien mouiller les mains, le visage et le cou (style douche). Ensuite, quelques gouttes d'huile sur les mains et bien répartir sur toute la surface à raser. Masser un peu. Prenez le rasoir dans vos mains et en route. Attention ! Le rasage à l'huile est également un exercice de mémoire, avec la mousse il est facile de savoir où on est passé mais à l'huile... Y a pas de traces. Donc en plus d'un rasage qui glisse vous faites travailler vos neurones et les entretenez par la même occasion..

Résultat du test La lame que j'ai utilisée est restée environ un an sur la tête du rasoir, n'avait plus servi depuis (c'est mon rasoir de voyage et à la maison j'ai un rasoir électrique) et avait bien servi avant donc pas neuve. Je dirais même plutot émoussée. Eh bien tous les poils sont tombés sans que le rasoir ne m'arrache la peau. Celle-ci est devenue d'une douceur que je ne lui ai plus connue depuis longtemp. Quant au feu du rasage INEXISTANT.

Donc je propose la formule suivante CosmEthique :

  • 50 Ml d'huile de votre choix (il en existe des légères style noisette ou et des plus lourdes style sésame)
  • 10 gouttes d'HE de tea tree (désinfectant) ou 10 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse (désinfectant)
  • facultatif 5 gouttes d'HE de menthe poivrée (quelle fraicheur !) ou 5 gouttes d'HE d'ylang ylang ou fleur de votre choix (ça c'est de la coquetterie !) 
Conclusion : Si on met tous les produits cités, facultatifs ou non, on arrive à un prix entre 5 et 6 € !

Eksterterano

De notre côté, on a acheté une version commerciale (12ml pour 5€ environ) à Zhom pour tester (et conserver le flacon pratique pour le même usage) : il teste... il ne faut que quelques secondes pour qu'il me dise "ça pue ! ça brûle ! ça pique! " et que des plaques rouges apparaissent... et oui classique : menthol et tee trea : 2 trucs que la peau de Zhom ne supportent pas du tout. Confirmation sans appel.

J'ai utilisé le produit à sa place... ça glisse très bien, ça ne me pique pas et ne me brûle pas (je supporte très bien la menthe poivrée, que j'adore,  et le tea tree).

Néanmoins, c'est l'occasion pour moi de mettre un bémol sur les produits cosmétiques d'utilisation quotidienne (j"insiste car l'utilisation ponctuelle est rarement problématique) maison ou non,  concentrés en principes actifs. Faites attention aux HE et aux dosages que vous utilisez dans ce cadre, surtout pour offrir. De plus en plus de gens sont allergiques (Zhom) ou à tendance allergique et l'application régulière d'HE peut tout à fait sensibiliser et rendre la personne allergique, même si elle ne l'était pas a priori. Des huiles essentielles (ou même végétales d'ailleurs) réputées safe peuvent donner des réactions impressionnantes sur certains. Ceci est vrai pour toutes sortes de produits d'ailleurs.

  • Pour une huile de rasage, je pense que 5 gouttes d'HE pour 30 ml suffisent.
  • Personnellement j'ai donc refais une version pour Zhom (qu'il n'utilise pas ) composée de gel d'aloe vera, d'huile d'abricot et de 2 gouttes d'HE de ciste ladanifère (cicatrisante).
  • Pour vous donner des idées, voici la compo du produit commercial que Zhom a utilisé (un peu trop d'ingrédients différents à mon goût) :
    huile végétale (sans précision), menthol, Aloe barbadensis (Aloe vera), Lavandula angustifolia (lavande vraie), Melaleuca alternifolia (Tea tree), Oenothera biennis (huile d'onagre), Prunus amygdalus dulcis (huile d'amande douce), Borago officinalis (huile de bourrache), Carthamus tinctorius (huile de carthame), Simmondsia chinensis (huile de jojoba), Eucalyptus globulus, Mentha piperita (menthe poivrée), Sinnamomum cassia  (canelle de chine), Cananga odorata (Ylang Ylang), Santalum album (santal blanc), allantoin, tocophérol (vitamine E).

  • Une variante la mousse savon/huile. Comme Dutti (dans les commentaires) :
    Dans un pot  des bouts de savon d'Alep avec un peu d'huile d'argousier. Je me sers du blaireau pour émulsionner le tout afin d'obtenir une mousse à raser onctueuse et agréable sur la peau. Cela n'encrasse pas le rasoir et la peau reste impec.. Cela fait plusieurs semaines que je pratique ce mélange (avant l'huile d'argousier, j'utilisais l'huile d'Argan (texture moins riche)) et je n'ai plus de bouton, ni de coupure rémanente.
  • Vous trouverez d'autres recettes dans les liens
!!! MERCI Eksterterano !!!

En savoir plus

*On pourra éventuellement revenir, si besoin, sur ce sujet hautement épineux, polémique et, osons l'affirmer, absolument vital de l'utilité-nécessité de ce qui est vécu par certaines - moi par exemple - comme une convention sociale contraignante et absurde dont on a du mal à se défaire et par d'autres comme un bien-être esthétique indispensable.

Attention Les huiles essentielles (HE) sont des susbtances hautement actives et donc potentiellement dangereuses : pas d'huiles essentielles sans avis médical pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes/allaitantes et les personnes atteintes de pathologies particulières ; bien choisir la marque, l'espèce, le chémotype, la partie de la plante utilisée, voire même le lieux de récoltes (voir sur Biorespect) ;  toujours vérifier les précautions d'utilisation, qui ne sont pas indiquées sur les flacons (voir sur Nature helps ou chez Blue, voir aussi le forum Antimythe naturel) !!! Il existe de nombreux livres sur le sujet, informez-vous !

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d?autres blogs, forums ou d?autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d?un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.