Surtout que, du coup,  j'ai testé... J'ai cru au départ que c'était impossible et que j'y arriverai jamais , puis un poil s'est fait prendre, puis 2... et j'ai compris le truc. Ca marche vraiment super bien ! Et le mieux c'est que ça fait quasi même pas mal (trop localisé je pense), ce qui, pour moi, est une vraie surprise (oui enfin je n'ai essayé que sur les mollets). Depuis, dès que j'ai 5 minutes je me fais quelques poils distraitement (ça me passera très vite, je vous rassure ). Merci donc Nouzika !!

Cette technique ancestrale consiste à emprisonner les poils à travers un réseau de deux fils torsadés, tout en effectuant un mouvement mécanique de la main qui fait progresser la torsade de manière à arracher les poils à la racine. Elle est très courante dans certains pays d'Asie comme l’Inde. Transmise aux filles d’une famille par leurs aînées, exercée aussi dans la rue pour quelques pièces, elle n’est en revanche pas très connue ou pratiquée en Occident, sauf dans certains instituts.

Avant de présenter la méthode "pour les nuls" (dont je fais partie et vous aussi peut-être), voici une présentation des avantages et inconvénients de l’épilation au fil afin que vous compreniez ce qu’elle permet et ne permet pas. Je précise que je ne suis pas une inconditionnelle de l’épilation (il y a d’ailleurs plus important dans la vie comme sujet), je suis de celles qui trouvent les jambes lisses plus jolies l’été, le reste du temps c’est un peu la forêt vierge. Mais je trouve le système du fil pratique en vacances, et assez amusant.

Les inconvénients

Les avantages

  • technique nécessitant de s'entraîner un peu
  • doigts un peu douloureux pendant une séance prolongée : le fil scie un peu les doigts ... un conseil si vous êtes sensible : prévoyez des pansements à enrouler avant autour des 2 phalanges. Pour la douleur liée à l’extraction des poils, rien de différent des autres méthodes : c’est bien sûr moins agréable que le rasoir, mais plus efficace, il faut choisir !

    [Note de Raffa : je trouve ça bien moins douloureux que l'épilateur électrique, sans doute car plus local. En tout cas je supporte l'épilation au fil, ce qui n'est pas le cas des autres techniques de barbares]
  • type d’épilation peu adaptée pour les poils très épais ( je ne parle même pas des aisselles ou du maillot, jamais essayé mais à mon avis mieux vaut s'abstenir !), qui opposent une résistance plus importante au fil, le cassent, ralentissent le travail mécanique par des à coups répétés.
  • de même, assez long pour les grandes zones, où le rendement n'est pas très satisfaisant. Si vous avez les mollets fournis avec des poils bien résistants, la technique n'est pas des plus adaptées, vous allez y passer des heures !

  • écologique : pas ou peu de déchets (quelques fils [note de Raffa : réutilisables pour la même fonction s'ils ne sont pas cassés]), pas d'utilisation d'énergie comme dans le cas de la chauffe de la cire ou de l'épilateur électrique. [et surtout pas de crème dépilatoire kkburk]
  • peu coûteux (une bobine de fil à coudre)
  • compact : en vacances, vous prenez une bobine dans votre sac et vous retouchez vos mollets quand vous avez 5 minutes, dans n'importe quel environnement sans prise électrique ou réchaud ... [super intéressant en rando ultra-légère !]
  • sans danger, ne chauffe pas la peau, donc plus conseillé que la cire en cas de fragilité capillaire ou de troubles veineux par exemple.
  • parfait pour le visage : rapide, précis, durable. Utilisée en institut pour le duvet de la lèvre supérieure, (oui, la moustache quoi !). Risqué sans doute de faire ça soi-même sans prendre conseil …
  • Pour les sourcils, c’est la meilleure méthode. Elle permet de renforcer et d’harmoniser la ligne naturelle des sourcils, en éliminant le duvet ou les poils périphériques de façon parfaite et durable. De là à imiter Marlène Dietrich, faites quand même gaffe ! Enfin chacun ses goûts, hein …
  • idéal entre deux épilations pour faire des retouches : peu de poils à arracher donc ça va relativement vite.
  • idéal si vous avez les poils assez fins, ou bien peu résistants [comme moi :D]. Si comme moi vous devez repasser des tonnes de fois sur certains poils quelle que soit la technique, pas de chance ! laissez tomber la technique pour les mollets entiers, sauf entre deux épilations quand il y a peu à débroussailler.
  • précis et net : ne casse pas le poil et arrache la totalité du bulbe pileux, d’où moins de poils incarnés et une repousse plus lente. Sur ce point, le fil surpasse l’épilateur électrique, et parfois presque la classique pince.
  • efficace même sur des poils courts, si vous appuyez suffisamment le fil sur la peau pour pincer ce qui dépasse

Bilan

  • C’est LA méthode inégalée pour souligner les sourcils : ultra rapide, efficace, précise, parfaite !
  • En dehors de ça, l’épilation au fil n'est pas miraculeuse, elle ne remplace pas les autres techniques, elle est plutôt complémentaire. Si vous n’êtes pas du genre ours au poil dru, vous aurez la chance de pouvoir l’utiliser pour les jambes, mais vous aurez sans doute toujours besoin d’utiliser une autre technique pour les aisselles (cire, rasoir, crème ).
  • Les premières fois surtout, vous allez progresser très lentement si vous vous attaquez aux mollets. J’ai d'ailleurs cru comprendre qu’il y a des pays asiatiques où ça se passe dans les salons un peu comme pour les tresses africaines : on s'y met à plusieurs, le travail fait par des pros avance vite et on ressort épilé de la tête aux pieds ou presque, en un temps record !

La méthode simplifiée

Sans doute pas très orthodoxe pour les puristes, mais parfaite pour les nuls ... (cliquez sur les photos pour agrandir).

  1. Choisir une bobine de fil à coudre de qualité moyenne, ni trop fin ni trop résistant. Le fil fin casse trop vite, le fil trop résistant a tendance à mal coulisser.
  2. Couper une longueur de fil et faire un nœud aux deux extrémités. Veiller à garder le nœud proche d’une des mains pour qu’il ne s’entortille pas dans la torsade centrale.
  3. Effectuer quelques torsions de fil, mettons entre cinq et huit en fonction de votre fil et de l’épaisseur de vos poils. Vous verrez à l’usage ce qui est le mieux. Pour les sourcils, autant ne pas faire trop de tours avec le fil afin de gagner en précision.
  4. Apprenez à faire coulisser le fil entre vos mains : utilisez votre pouce et votre index comme des ciseaux qui s’ouvrent et se ferment, l’un après l’autre. Vous constatez que la torsade centrale progresse d’un côté ou de l’autre. C’est dans cette torsade, posée sur la peau, que viendront se prendre les poils. Les mains seront alors vers le bas, pas comme sur la photo.
  5. Pour les mains sensibles : vous pouvez dès à présent mettre un peu de sparadrap autour des phalanges qui ont tendance à accuser un peu le coup après des mouvements répétés, surtout si au début vous vous crispez trop.
  6. Gardez vos doigts dans les boucles et venez poser votre fil tendu sur la peau, dans la direction où pousse le poil, parallèlement à lui. Appuyez le fil sur la peau, quitte à faire un petit creux. Gardez cette pression et maintenez le fil tendu constamment (faites d’abord des essais sur les jambe s avant d’attaquer les sourcils !)
  7. Choisissez la main avec laquelle vous allez faire « le ciseau » : vous devez effectuer le mouvement de l’étape 4 afin que la torsade agrippe les poils dans le sens contraire de leur pousse, donc en général c’est la main qui est plus bas que l’autre qui est active, ici : la main droite. C’est à vous aussi de prévoir l’écartement entre les deux fils presque parallèles sur la portion qui va de la main opposée (ici, la gauche) à la torsade du centre. Cette zone constitue la zone à épiler. N’écartez pas trop les fils car vous auriez un effet de bourrage au moment du mouvement : trop de poils pris entre les fils formeraient des paquets de nœuds. Si vous recherchez un maximum de précision, vous pouvez resserrez légèrement les deux fils parallèles après avoir vérifié que vous avez bien enclos les poils que vous voulez extraire.
  8. Ouvrez votre main « ciseau » dans un geste rapide, en maintenant la torsade bien appuyée contre la peau : le mouvement entraîne les poils dans les fils ! Répétez l’opération et changez de fil lorsqu’il casse, ou refaites un nœud.

Voyez cette vidéo explicative. Voir aussi cette explication en photo (en anglais).

Pour les sourcils ou les poils disgracieux du visage, c’est pareil, mais il faut faire très attention aux différentes lignes et orientations des poils qui poussent dans des directions différentes. Créez de toute petites zones d’arrachage entre les fils parallèles, et procédez pas à pas, en vérifiant bien que vous n’entraînez pas trop de poils à la fois.

La méthode professionnelle

Sûrement plus facile à faire sur quelqu’un d’autre que soi, sauf si vous êtes très doué … Le principe d'extraction mécanique du poil est le même. La différence : on garde dans une main la bobine, ce qui évite de couper une longueur de fil à chaque fois, et l'autre extrémité du fil est maintenue entre les dents. En rejetant légèrement la tête en arrière, on aboutit au même principe que précédemment, et ce à une vitesse impressionnante …

Pour les sourcils, voici quelques vidéos de pros où l'on voit à quoi ça ressemble.

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d?autres blogs, forums ou d?autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d?un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.