Un vêtement qui pourra aussi vous servir de sac furoshiki, d'abri de fortune (tarp), de nappe de pique nique, de hamac pour bébé, de draps, d'arme... et que sais-je encore ? Et, surtout, un vêtement que vous pourrez faire vous mêmes, sans fils, sans aiguilles, sans machine (quoiqu'un surjetage soit souvent le bienvenu), sans rien que du tissu ... et des noeuds (ou des accessoires comme les pinces et épingles).

Bon... c'est parfois un look particulier c'est certain... mais un look très répandu dans le monde  ... et dans l'histoire !! Un style sauvage ou raffiné, simple ou recherché, qui inspire de nombreux créateurs de mode, convient pour hommes, femmes et enfants, été comme hiver et est accessible à tous les budgets. Qui dit mieux (les naturistes au fond, chuuuut ! ;) )??? De l'avant garde j' vous dit !!

Le pagne, le sari, le paréo, ou encore le kilt traditionnel écossais sont les plus connus, mais il y en a bien d'autres. Chacun peut, par ailleurs, être adapté selon ses envies, sa créativité et la longueur de tissu dont on dispose. Le même nouage de paréo peut faire mini-jupe, ou robe longue de soirée   ;) .

Les hommes seront sans doute assez réfractaires à l'idée, de nombreux vêtement noués pour homme sont en effet des "jupes". Néanmoins, je tiens à dire que les jupes et robes pour hommes ne sont pas l'exception dans l'histoire et dans le monde. Le pantalon occidental, beaucoup moins confortable (et impliqué dans le cancer des testicules et la baisse de fertilité), est finalement assez récent et les jupes masculines reviennent à la mode en occident (voir des modèles chez Amok, Bruno Loods, ou Menintime). Personnellement, je trouve souvent cela superbe. Cela dépend de l'homme qui la porte c'est certain (je m'imagine pas du tout Zhom en jupe !). C'est sans doute un vestige de ma pratique de l'Aïkido, car le style hakama ou jupe longue portefeuille est ce que je préfère pour les hommes, les sarongs plus bas en sont une alternative.

Toujours est-il que, depuis des années, et plusieurs fois par semaine depuis que je travaille chez moi, je m'habilles très souvent avec un simple tissu noué. Après plusieurs essais à partir de modèle de nouage de paréo, j'ai vite (ré)inventé mes propres techniques. Je fais toujours les mêmes 2/3 variantes tout à fait "habillées", sécurisées (je veux dire que cela ne risque pas de se défaire, ni de trop s'ouvrir) et ne gênants pas les mouvements (j'ai pleins d'escalier chez moi et je monte souvent les marches 2 par 2 ;) ).

La "sécurité" dépend essentiellement du métrage et du type de tissu (pour la tenue des noeuds) ; le style (plage ou pas) est fonction, lui, de la technique choisie et du tissu utilisé (un tissu uni ne donnera pas du tout le même effet qu'un tissu "ethnique"). Mais une longue jupe droite noire nouée est tout aussi classe qu'une longue jupe droite noire cousue.

Je vous présente donc plusieurs techniques, plus ou moins simples, plus ou moins "portables". Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Toge, stola, peplos... de la Grèce et Rome antiques

toge

La robe/tunique antique (peplos, chiton, exomis, stola) est en fait très simple : un grand rectangle de tissu plié en deux autour de soi (on peut aussi le coudre en tube), attaché aux épaules par des épingles (ou des noeuds) et, éventuellement, à la ceinture par un ruban. On peut porter par dessus un "manteau" (chlamyde, himation, toge, palla). Les liens suivants donnent les explications nécessaires (dimensions, techniques etc.)

Je précise pour le dessin ci-dessous qu'il n'est pas du tout indispensable d'être débraillée sur un côté, il est tout à fait possible de placer le tissu pour qu'il ne s'ouvre pas (voir photos ci-contre).


Kilt et Arisaid (Celtique)

kilt
greatkilt pour femme
arisaid

Le kilt et l'arisaid sont des costumes traditionnels, toujours portés, écossais et irlandais (et autres communautés celtiques), fait à partir d'un plaid ou tartan.  Ils se portent rarement seuls (au moins une chemise est nécessaire).

Il existe désormais des kilts comprenant plusieurs parties cousues mais, traditionnellement, c'est un grand plaid fixé à la taille par une ceinture (great kilt ou belted plaid). Il est a priori masculin mais les femmes en portent aussi. L'arisaid est une "sur-robe" pour femme un peu sur le même principe que le kilt : un plaid enroulé autour du corps retenu par une broche sur le buste et par une ceinture à la taille.

Le kilt est aujourd'hui un vêtement de grande occasion (comme le smoking) de plus en plus (re)répandu au Royaume-Uni, c'est aussi une tenue militaire et sportive. Les punks l'affectionnent également.


Les sarongs et pareos

Sarong homme
sarong
pareo
robe
L
sarong

Le sarong est un mot d'origine malaisienne qui est désormais utilisé, en anglais, de manière générique pour désigner un grand rectangle de tissu que l'on enroule autour de soi et que l'on noue. Il concerne donc toutes les techniques (pour homme et femme) utilisées en Asie, dans les îles du pacifique et en Afrique. Les termes régionaux sont bien évidemment légions : par exemple kanga, capulana ou kikoi en Afrique ; lungi et dhoti en Inde ; sampot, sarung ou longyi en Asie du Sud Est ; pareo, lava-lava ou lap-lap dans les îles du Pacifique.

Les différentes techniques ne nécessitent pas le même métrage de tissu. Cela dépend aussi de votre taille et de votre corpulence bien sûr. Je suis grande (1m78), fine mais avec des épaules barack , la taille d'un pareo classique (ceux que l'on vend aux touristes) - 1m20*1m50 - est pour moi le strict minimum pour avoir quelque chose de relativement polyvalent. 1m50*2m à 5m c'est parfait.

Personnellement, je fais fréquemment un modèle à ma sauce, croisé et noué au cou-épaule (avec ou sans t-shirt par dessus), qui m'enveloppe totalement sans aucun risque d'ouverture (cela ressemble un peu à ça ou ça en plus long). Je fais également le pantalon et une jupe inspirée des techniques hommes et de la jupe portefeuille (un noeud sur le côté puis je rabats le surplus devant).  Pour cette dernière, il est impossible, à moins de voir le niveau de la ceinture, de savoir si c'est une jupe portefeuille cousue ou nouée et même en voyant la ceinture c'est pas gênant non plus. Voir par exemple

jupe jupe sarong jupe

Variante : Tube sarong (indonésie, birmanie, etc.)

C'est une variante du sarong dans la mesure où il ne s'agit pas d'un rectangle de tissu mais d'un tube (cousu sur un côté donc). On entre dans le tube puis on le fixe au niveau de la ceinture après avoir fait des plis (un peu comme le sari plus bas). C'est a priori un modèle homme.

jupe
jupe
pantalon pareo

Variantes (peu) cousues : Jupe et pantalon

Il est possible de fabriquer une "jupe-robe" polyvalente ultra-simple et ultra-facile, qui s'inspire des sarongs (enroulage et noeuds). Il existe aussi plusieurs manières de la porter, aussi bien en top, qu'en robe ou jupe... Les techniques données dans les liens suivants concernent une "jupe" formée de 2 jupettes en soie de longueurs différentes pour donner un effet "vaporeux" mais ce n'est pas indispensable non plus.

Le pantalon (j'adore ;) ) existe aussi (mais il ne peut servir que de pantalon), cousu simplement à l'entrejambe.

(je ferai plus tard un article sur les différents pantalons de ce genre, que perso j'adore, type pêcheur, thaï, afgan, salwar etc. Merci donc de ne pas en parler dans les commentaires ;))

Sari (saree)

Sari
Sari
Sari
Sari
Sari

Et on arrive au clou de cette revue des vêtements drapés et noués, mais aussi le plus "compliqué" et le moins pratique (enfin c'est un coup à prendre ;) et le kilt traditionnel n'est pas mal non plus dans son genre ) : le sari indien et des régions avoisinantes qui se porte avec un haut et un jupon (ou une ceinture). Il faut entre 6 et 10 m de tissu que l'on enroule autour de la taille, puis que l'on passe sur l'épaule après avoir fait des plis devant, rentrés dans le jupon. Il existe quantité de variantes régionales. le plus répandu (dans les explications aussi) est le style nivi. A vous la Bollywood attitude happy.gif

Instructions animees

(beaucoup de ces liens expliquent la même chose, mais certains sites sont down régulièrement)

Plus d'infos

Comme d'habitude, merci de respecter mes très longues heures de recherches sur le sujet !

Les droits d'auteur s'appliquent à toute oeuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la formed'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d?autres blogs, forums ou d?autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d?un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.grandmenage.info » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignemens. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.