Comme on ne sait plus très bien si c'est le 20 ou le 22, j'ai décidé de le faire la journée internationale de l'eau le 24 ;)

Les hommes naissent libres dit-on. Enfin dans l'idée... car un être humain a besoin d'eau salubre et de terre arable pour vivre et donc essayer d'être libre. Or ces deux ressources sont en grande partie privatisées, inégalement réparties, très fortement dégradées et en régression partout. La demande, elle, explose.

Il paraît que l'on peut éventuellement essayer de les remplacer par de l'argent mais je suis très sceptique sur la méthode. Les expériences sont catastrophiques. En tout cas, je ne garantie pas le résultat, encore moins la liberté. ii

Ce qui est sûr c'est que les guerres de l'eau, prévisibles et prédîtes depuis plus de 15 ans, ont commencé. Comme chaque année, on va constater que la situation ne s'est pas améliorée, palabrer et s'indigner, mettre en œuvre quelques petites mesures dérisoires... et attendre. Comme le dit Marc Laimé dans Le Monde Diplomatique, loin de se résumer à l'humanitaire, la question de l'eau est d'abord politique. Les moyens, on les a (et on les avait il y a 15 ans).

Quand on sait que plus l'eau potable sera rare plus elle sera chère, que l'agriculture utilise 74% des ressources en eau, qu'il est prévu qu'elle en consomme 90% en 2050, qu'il faut 15 500 litres d'eau pour produire 1kg de viande de bœuf et 4000 pour un litre d'agrocarburants... on  a tout compris.

Pour l'occasion, voici deux petites vidéos, deux exemples parlants. Et je vous invites à voir ou revoir le dernier GMTV sur l'eau (l'eau en 2025, l'eau et les mégapoles), ainsi que l'article "Eau Potable ?". J'aurai encore l'occasion de revenir sur le thème de l'assainissement de l'eau cette année.

Laphía, histoire d'un exemple

La communauté de Laphía est installée dans la cordillière centrale bolivienne, au dessus de Cochabamba, troisième ville du pays. Les familles natives de ces montagnes ne vivent que de l'agriculture paysanne. Or, les pressions pour la privatisation de la gestion et de l'usage de certaines ressources, et surtout de l'eau, s'accentuent et provoquent des conflits : la montagne n'est considérée que comme pourvoyeuse de ressources, alors que des familles y vivent et y sont organisées. Laphía est l'histoire d'une de ces communautés.


Laphía, histoire d'un exemple - 8 min

L'Or Bleu, ressource ou marchandise

Nul ne conteste désormais que près de deux milliards d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable et que ce “droit à l’eau”, invoqué lors de chaque Sommet International, devrait pleinement participer de la souveraineté alimentaire. Depuis une quinzaine d’années, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme, les ressources mondiales en eau potable sont limitées, mal réparties, et les besoins augmentent.

En savoir plus


Sommaire du GMTV

Le GM TV
Régulièrement, je vous présenterai une vidéo que j'ai trouvé intéressante, pertinente, percutante, perturbante, informative, synthétique, expliquative etc. Je ne serai pas forcément d'accord avec ce qui s'y dit, je serai peut-être même complétement en désaccord, le contenu invitera parfois à une sérieuse reflexion ou à débat sur le monde, la pollution, l'économie, l'homme, la science ou la zététique,  etc. Parfois, je fournirai quelques liens pour en savoir plus.

Certaines de ces vidéos seront soumises aux droits d'auteur et, à priori, interdites de diffusion (émissions, documentaires, etc.). Ce n'est pas moi qui les héberge sur les serveurs de vidéo, je ne fais que les relayer. Si je les diffuse c'est uniquement dans un but d'information, le contenu de ces vidéos étant - à mon sens - d'intérêt général majeur. Cependant, elles ne seront disponibles sur mon blog que pendant un mois, après quoi elles seront remplacées par un lien vers l'hébergeur ou la source originale.

Les droits d'auteur s'appliquent à toute œuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la forme d'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d'autres blogs, forums ou d'autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d'un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.over-blog.com » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignements. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.