Raffa ::: Le Grand Ménage :::

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - GMTV

Fil des billets

23/11/2008

GMTV - Bande annonce - Nos enfants nous accuseront

Dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face et de réagir en faisant passer la cantine scolaire en bio. Ici comme ailleurs, la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agrochimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

Lire la suite...

17/10/2008

GMTV - Intermède musical - Galaxy Song (Monty Python)

Cela fait un petit temps que je vous ai dit que dans des périodes comme celle que nous vivons, certaines chansons des Monty Python me permettent d'avoir le sourire en toutes circonstances. Pensons seulement à "Always Look on the Bright Side of Life", "I like chinese", "That's death", "Money song" et tant d'autres... Bon c'est de l'humour très british, assez noir, mais c'est celui que j'aime :-D (avec le belge ;) ).

En ce moment c'est Galaxy song qui me trotte dans la tête (tiens donc...) Autant vous en faire profiter ...

Lire la suite...

27/03/2008

Les pesticides, les abeilles, les plantes... et nous

A l'occasion de la semaine sans pesticides, je voudrais insister sur le sujet des abeilles qui permet d'illustrer l'interdépendance de tout sur terre, absolument TOUT ! Dans un écosystème, si une espèce disparaît subitement, c'est toutes les autres espèces et le milieu lui même qui est menacé.

A l'échelle de la planète, quand des dizaines, des centaines, des milliers d'espèces disparaissent très rapidement (extrêmement rapidement, plus rapidement que nous n'aurions jamais pu l'imaginer) cela s'appelle une extinction massive. Le moment où le vivant fait progressivement "table rase" du passé, redémarre et redistribue les cartes, le moment où les espèces dominantes "se prennent" une  fameuse leçon d'humilité, quand elles survivent.

On en est quand même pas là vous dites vous ? Et bien si on y est !

Et il n'est désormais plus possible de faire machine arrière. Je vous "rassure" les extinctions massives prennent quand même quelques années, mais comme celle-ci est commencée depuis pas mal de temps et que c'est la plus rapide que nous connaissons (10 à 100 fois plus rapide que toutes les grandes extinctions, pour rappel celle du Permien a éliminé 90% de la vie marine et 70% de la vie terrestre) et qu'elle continue à s'accélérer...

Comme je disais dans les commentaires du dernier GMTV, il faut désormais choisir votre "camp" et savoir dans quel monde vous voulez vivre. Il y a encore des choses à sauver mais on a pas 10 ans (ni même 2) à tergiverser et on ne peut définitivement pas compter sur la "volonté" politique, en tout cas sa rapidité d'action.

Pour en revenir à mes abeilles, dans la discussion très intéressantes du dernier GMTV sur les abeilles
Mamykro soulevait 'mais comment font ces régions sans pollinisateurs? Les plantes ne devraient pas pouvoir se reproduire, non? (du moins certaines plantes). Et ça n'embête personne? (je veux dire aucun agriculteur ne se trouve obligé de polliniser à la mains?)'

Je lui répondais : Ils louent des pollinisteurs à ceux qui en font l'élevage et qui en ont encore, abeilles quand il en reste, ou d'autres espèces plus résistantes comme les bourdons. Le prix de la location à triplé en 3 ans aux USA. Aux USA toujours, ils ont même fait appel à l'importation d'abeilles d'Australie. Et tu veux que je te dises... je suis quasi sûre qu'un jour on verra des mini-robots nanotechno pollinisateurs ou des pollinistaeurs ogm résistants aux pesticides développés par l'agroindustrie qui vend également les pesticides et les engrais et les semences. C'est cela que j'appelle l'artificialisation des écosystèmes. Elle nous pend au nez !

Je rappelle que 75% des cultures qui nourrissent l’humanité et 35% de la production de nourriture dépendent encore des pollinisateurs, c’est-à-dire des abeilles pour la plupart.

A ceux qui n'y croient pas, qui ne pensent pas qu'il soit possible que ces insectes, qui dérangent tant de gens dans leurs jardins, disparaissent, je vous laisse visionner cette petite vidéo de quelques minutes. Et dites vous bien que cela concerne le monde entier.

Dans une région de Chine où, conséquence d'un usage intensif de pesticides, les abeilles ont disparues, des centaines d'ouvriers agricoles fécondent eux-mêmes les fleurs des poiriers...


Le silence des abeilles. 4 min 36
extrait du documentaire de Doug Shultz ( USA 2007)
diffusé sur la chaîne "National Geographic" sur le câble et canalsat
rediffusion le 22 avril 2008 à 19 h55
Merci M Berthelot

Voir aussi


Abeilles, des populations en déclin. Interview de Simon Pierre Delorme. 9 min 13

Les droits d'auteur s'appliquent à toute œuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la forme d'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d'autres blogs, forums ou d'autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d'un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.over-blog.com » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignements. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

24/03/2008

Le GMTV - Les guerres de l'eau

Comme on ne sait plus très bien si c'est le 20 ou le 22, j'ai décidé de le faire la journée internationale de l'eau le 24 ;)

Les hommes naissent libres dit-on. Enfin dans l'idée... car un être humain a besoin d'eau salubre et de terre arable pour vivre et donc essayer d'être libre. Or ces deux ressources sont en grande partie privatisées, inégalement réparties, très fortement dégradées et en régression partout. La demande, elle, explose.

Il paraît que l'on peut éventuellement essayer de les remplacer par de l'argent mais je suis très sceptique sur la méthode. Les expériences sont catastrophiques. En tout cas, je ne garantie pas le résultat, encore moins la liberté. ii

Ce qui est sûr c'est que les guerres de l'eau, prévisibles et prédîtes depuis plus de 15 ans, ont commencé. Comme chaque année, on va constater que la situation ne s'est pas améliorée, palabrer et s'indigner, mettre en œuvre quelques petites mesures dérisoires... et attendre. Comme le dit Marc Laimé dans Le Monde Diplomatique, loin de se résumer à l'humanitaire, la question de l'eau est d'abord politique. Les moyens, on les a (et on les avait il y a 15 ans).

Quand on sait que plus l'eau potable sera rare plus elle sera chère, que l'agriculture utilise 74% des ressources en eau, qu'il est prévu qu'elle en consomme 90% en 2050, qu'il faut 15 500 litres d'eau pour produire 1kg de viande de bœuf et 4000 pour un litre d'agrocarburants... on  a tout compris.

Pour l'occasion, voici deux petites vidéos, deux exemples parlants. Et je vous invites à voir ou revoir le dernier GMTV sur l'eau (l'eau en 2025, l'eau et les mégapoles), ainsi que l'article "Eau Potable ?". J'aurai encore l'occasion de revenir sur le thème de l'assainissement de l'eau cette année.

Laphía, histoire d'un exemple

La communauté de Laphía est installée dans la cordillière centrale bolivienne, au dessus de Cochabamba, troisième ville du pays. Les familles natives de ces montagnes ne vivent que de l'agriculture paysanne. Or, les pressions pour la privatisation de la gestion et de l'usage de certaines ressources, et surtout de l'eau, s'accentuent et provoquent des conflits : la montagne n'est considérée que comme pourvoyeuse de ressources, alors que des familles y vivent et y sont organisées. Laphía est l'histoire d'une de ces communautés.


Laphía, histoire d'un exemple - 8 min

L'Or Bleu, ressource ou marchandise

Nul ne conteste désormais que près de deux milliards d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable et que ce “droit à l’eau”, invoqué lors de chaque Sommet International, devrait pleinement participer de la souveraineté alimentaire. Depuis une quinzaine d’années, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme, les ressources mondiales en eau potable sont limitées, mal réparties, et les besoins augmentent.

En savoir plus


Sommaire du GMTV

Le GM TV
Régulièrement, je vous présenterai une vidéo que j'ai trouvé intéressante, pertinente, percutante, perturbante, informative, synthétique, expliquative etc. Je ne serai pas forcément d'accord avec ce qui s'y dit, je serai peut-être même complétement en désaccord, le contenu invitera parfois à une sérieuse reflexion ou à débat sur le monde, la pollution, l'économie, l'homme, la science ou la zététique,  etc. Parfois, je fournirai quelques liens pour en savoir plus.

Certaines de ces vidéos seront soumises aux droits d'auteur et, à priori, interdites de diffusion (émissions, documentaires, etc.). Ce n'est pas moi qui les héberge sur les serveurs de vidéo, je ne fais que les relayer. Si je les diffuse c'est uniquement dans un but d'information, le contenu de ces vidéos étant - à mon sens - d'intérêt général majeur. Cependant, elles ne seront disponibles sur mon blog que pendant un mois, après quoi elles seront remplacées par un lien vers l'hébergeur ou la source originale.

Les droits d'auteur s'appliquent à toute œuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la forme d'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d'autres blogs, forums ou d'autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d'un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.over-blog.com » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignements. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

29/02/2008

Le GMTV - Le monde selon Monsanto, Arte le 11/03/08

01/04/08 : vous trouverez dans les commentaires des liens pour visionner le documentaire intégralement.

16/03/08 : Pour info j'ai ajouté quelques liens vers des articles critiques suite à la diffusion de ce documentaire. Je vous invite aussi à lire l'intéressant débat lancé dans les commentaires.

Selon Arte, l'émission aurait fait une part de marché de 6,5, et 2,8 de taux moyen soit environ 1,4 millions de téléspecateurs. Ce chiffre peut paraitre modeste au regard des performances des autres chaines hertziennes, mais constitue un score exceptionnel pour Arte.


Un petit GMTV pour vous encourager à voir le documentaire "Le monde selon Monsanto" sur Arte le 11/03 à 21h (si vous avez la télé, sinon une petite soirée chez des amis s'impose ;) ). En particulier pour ceux qui connaissent mal Monsanto.

Il est en effet, à mon sens, indispensable que tout le monde prenne conscience de l'histoire, des objectifs réels ou supposés, du pouvoir et des agissements de Monsanto. Vous l'aurez déjà compris si vous suivez ce blog de longue date ;) .

Attention cependant, ce documentaire est orienté (ce n'est pas un reportage ;) ), forcément, on ne peut guère ne pas l'être une fois que l'on creuse l'histoire de cette multinationale.

Il a déjà été diffusé en Suisse le 17/02/2008 et en Belgique le 25/02. Une rumeur dit que ce film sera diffusé aux parlementaires français le 30 mars !


Le monde Selon Monsanto - Marie-Monique Robin
Bande annonce

Avec 17 500 salariés, un chiffre d’affaires de 7,5 milliards de dollars en 2007 (dont un milliard de bénéfices) et une implantation dans quarante-six pays, Monsanto représente l’une des multinationales les plus puissantes du monde.

Leader mondial des OGM (90% des cultures transgéniques lui appartiennent), la firme n’a cessé de faire la manchette des journaux, depuis sa création en 1901, en incarnant l'un des plus grands…. pollueurs de l’histoire industrielle: production de PCB (polychlorobiphényles), de polystyrène , d’agent orange pendant la guerre du Vietnam, de pesticides à l’efficacité redoutable comme le Roundup, ou des très controversées hormones de croissance bovine et laitière.

Pourtant, aujourd’hui, Monsanto se présente comme une entreprise des « sciences de la vie », récemment convertie aux vertus du développement durable . Grâce à la commercialisation de semences transgéniques, elle prétend vouloir faire reculer les limites des écosystèmes pour le bien de l’humanité.

Qu’en est-il exactement ? En quoi le passé de la firme peut-il éclairer ses pratiques actuelles? Et peut-on lui faire confiance quand elle prétend que les OGM vont résoudre le problème de la faim dans le monde ou réduire les effets de l'agriculture sur l'environnement?

Quels sont les fondements économiques de cette entreprise, qui, après avoir longtemps négligé les impacts écologiques de ses activités, met soudainement l’environnement au cœur de ses préoccupations ? Comment expliquer qu’après avoir travaillé étroitement avec les stratèges militaires du Pentagone, elle s’intéresse tout à coup au problème de la faim dans le monde au point de se donner des allures d’organisation humanitaire ?

« LE MONDE SELON MONSANTO » tente de répondre à ces questions, en retraçant l’histoire trouble et délictueuse de la compagnie de Saint Louis (Missouri), dont la plupart des produits phares ont fini par être interdits à la vente, après avoir causé des dégâts écologiques et humains considérables.

S’appuyant sur le témoignage de représentants de la Food and Drug Administration (FDA) et de l’Agence de protection de l’environnement (EPA), de victimes de ses activités toxiques, d’avocats ou d’hommes politiques, de scientifiques, l'enquête reconstitue la genèse d’un empire industriel mortifère, qui, à grand renfort de rapports mensongers, de collusion avec l’administration nord-américaine, de pressions et corruption en tout genre, est devenu le premier semencier de la planète.

Elle montre comment, derrière l’image de société propre et verte que décrit la propagande publicitaire, se cache un projet hégémonique menaçant la sécurité alimentaire du monde mais aussi l’équilibre écologique de la planète.

De fait, en instrumentalisant la problématique environnementale à ses propres fins, Monsanto écrit un nouveau chapitre de son histoire sulfureuse, que le film (et livre) décortique, étape par étape.

Un livre du même nom et du même auteur sortira le 6/03.

Néanmoins, je tiens avant tout à remercier et féliciter Isabelle Delforge, pionnière du sujet, dont j'ai dévoré le  livre il y a maintenant 8 ans "Nourrir le monde ou l’agrobusiness. Enquête sur Monsanto". Tout y était déjà dit. Il est disponible dans les Magasins du Monde Oxfam en Belgique. Dans le même genre on y trouve aussi "Chiquita, révélations sur les pratiques d'une multinationale", tout aussi édifiant (on ne peut plus manger une banane Chiquita ou autre Bonita après ça, voir ici pour avoir une idée).

En savoir plus

Ajout du 16/03 suite à la diffusion...

Sur le blog


Sommaire du GMTV

Le GM TV
Régulièrement, je vous présenterai une vidéo que j'ai trouvé intéressante, pertinente, percutante, perturbante, informative, synthétique, expliquative etc. Je ne serai pas forcément d'accord avec ce qui s'y dit, je serai peut-être même complétement en désaccord, le contenu invitera parfois à une sérieuse reflexion ou à débat sur le monde, la pollution, l'économie, l'homme, la science ou la zététique,  etc. Parfois, je fournirai quelques liens pour en savoir plus.

Certaines de ces vidéos seront soumises aux droits d'auteur et, à priori, interdites de diffusion (émissions, documentaires, etc.). Ce n'est pas moi qui les héberge sur les serveurs de vidéo, je ne fais que les relayer. Si je les diffuse c'est uniquement dans un but d'information, le contenu de ces vidéos étant - à mon sens - d'intérêt général majeur. Cependant, elles ne seront disponibles sur mon blog que pendant un mois, après quoi elles seront remplacées par un lien vers l'hébergeur ou la source originale.

Les droits d'auteur s'appliquent à toute œuvre de l'esprit, quels qu'en soient le genre, la forme d'expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d'autres blogs, forums ou d'autres supports sans l?accord de leurs auteurs. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d'un articles ou d'un message, à des fins d?information ou de recherches, en citant « Raffa'sblog, le grand ménage. http://raffa.over-blog.com » et l'auteur (nom réel ou pseudo) de l'article ou du message.

Déni de responsabilité : Les articles de ce blog résultent en général de la compilation d'informations en provenance de plusieurs sources et d'expériences personnelles. Dans la mesure du possible, ils tentent de compiler une documentation exhaustive dont les sources sont citées. Toute personne mettant en application ces renseignements le fait à ses propres risques. Raffa's blog n'assume aucune responsabilité des dommages susceptibles de résulter de l'usage de ces renseignements. En particulier toute décision concernant un traitement médical devrait toujours se prendre en consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

- page 1 de 4